Anthropologie et Humanitaire

Trouver sa voie académique et professionnelle suppose parfois traverser à tâtons, aux sens propre et figuré, une forêt dense et touffue. Philippe Blackburn, après une incursion cégépienne en techniques de foresterie, a décidé d’ouvrir ses horizons plus largement en embrassant l’anthropologie pour mieux comprendre la planète et ses aléas. Après un baccalauréat en anthropologie, une maîtrise en sociologie et un voyage initiatique en Équateur, Philippe Blackburn plonge dans l’aventure humanitaire en joignant Médecins Sans Frontières (MSF) et en devenant chef de missions en Afrique.

Après plus d’une décennie sur le terrain à venir en aide à diverses populations dans des zones conflictuelles, Philippe Blackburn fait un retour au Québec pour entreprendre des études doctorales en anthropologie et bénéficier d’un net recul pour mieux analyser l’expérience humanitaire.

Chargé de cours à l’Université, notamment à la Faculté de médecine, il immerge entre autres ses étudiants dans le bain de l’anthropologie médicale pour mieux les outiller dans leur rapport au monde. Combinant le savoir théorique et les expériences dites de terrain, Philippe Blackburn densifie le regard anthropologique afin de mieux cerner la complexité de nos sociétés.