Géographie et Formule 1

En quoi une course de Formule 1 vient-elle titiller le regard du géographe ? Que vient-il faire dans cette écurie ? Directeur du GREF (Groupe de recherche sur les espaces festifs), Sylvain Lefebvre montre par le biais du sport automobile, comment les lunettes du géographe sont éclairantes pour cerner et expliquer le développement des territoires urbains, devenus de véritables lieux d’expansion festifs et ludiques.

Sylvain Lefebvre est professeur au département de géographie de l’UQÀM. Urbaniste dans l’âme et de formation, amoureux des villes et de leur aménagement, il les sillonne pour mieux comprendre leur développement. À quoi peut bien au juste servir la géographie si on accepte d’aller au-delà des idées reçues ? Cette discipline des sciences humaines est d’abord et avant tout en osmose constante avec ce qu’il est convenu d’appeler le terrain. Un géographe doit savoir le fouler pour développer l’art de l’observation.