La déficience intellectuelle

La marginalité demeure un problème assez fréquent qui par définition exclue une partie de la population jugée inapte au fonctionnement d’une société. Sociologiquement, le concept de marginalité est défini par les groupes les plus dominants de la communauté et rejette les personnes âgées, les personnes ayant un handicap physique ou mental ainsi que les minorités. Malgré les grands progrès réalisés dans l’intégration de ces personnes, il reste encore du travail à effectuer pour maximiser davantage l’insertion des groupes marginalisés. L’exclusion sociale des personnes atteintes de déficience intellectuelle demeure encore aujourd’hui un problème courant étant donné le peu de connaissances à propos de cette clientèle. Cet état psychique, contrairement à ce que bien des gens sont portés à croire, n’est pas un problème de santé mentale, mais se caractérise par un retard qui entraine des problèmes cognitifs chez l’individu.