Select Page

Psychologie et immigration

Psychologie et immigration

Il ne s’agit parfois que d’une simple et furtive suggestion d’un conseiller en orientation à l’école secondaire pour déterminer durablement la destinée éducative d’une personne. Quand on souffle à l’oreille de Roxane de la Sablonnière que la psychologie saura répondre à ses nombreuses interrogations, elle ne fait ni une ni deux, s’inscrit en Sciences humaines au Cégep de St-Jérôme et grimpe à vive allure l’escalier académique jusqu’à la marche du post-doctorat à l’Université McGill.

Aider les gens deviendra d’ailleurs le leitmotiv de cette professeure titulaire au département de psychologie de l’Université de Montréal. De la Mongolie au Kirghizistan en passant par la Biélorussie, Roxane de la Sablonnière, sac au dos, sillonnera d’abord plusieurs contrées à la rencontre de multiples cultures avant de sentir le besoin pressant d’affermir son bagage théorique sur les bancs d’école. Armée de l’esprit scientifique, elle outillera le champ fascinant de la psychologie sociale pour mieux comprendre entre autres les immigrants et leur quête d’intégration dans la société québécoise.